O Senseï

De constitution fragile, rien de prédisposait Morihei Ueshiba à entrer dans la légende...

 

Mais à forces d'expériences, de méditation, de réflexions et de volonté, le frêle jeune Homme est devenu un maître des arts martiaux.

Puisant dans la Nature et les secrets de l'univers une force qui lui faisait défaut musculairement, il a appris à se jouer de la brutalité et à l'absorber pour mieux la retourner contre elle.

 

Même au crépuscule de sa vie, rien ne semblait pouvoir le menacer.

Pourtant, nul n'est invincible.

 

Son héritage, sa marque dans l'Histoire, c'est l'union des énergies, la technique qui arrête le combat avant même qu'il ne commence: l'Aïkido.

 

Après une sublime trilogie consacrée à Herakles, voici que notre jeune prodige du pinceau s'intéresse à une autre grande figure guerrière, pourtant moins massive et moins musclée, mais sans qui Steven Seagal n'aurait jamais botté le derrière d'aucun malfaisant dans sa filmographie !

 

Difficile dans la biographie du fondateur de l'Aïkido, comme pour tous les maitres d'arts martiaux d'ailleurs, de savoir ce qui est vrai, ce qui appartient réellement à la légende et à l'Histoire.

O Senseï ne s'encombre pas de cette pesante responsabilité, il livre juste sa vision d'une philosophie issue des rites guerriers qui a su replacer l'Homme et la Nature au centre de la pratique, délaissant les illusions de la violence et de la brutalité pour mieux les dominer.

C'est mystique, c'est beau, ça s'autorise des délires de mise en scène graphiques absolument somptueux, et comme l'art martial dont il se fait le plus bel ambassadeur, c'est hallucinant de maitrise !

 

( Chronique de Noël Esnault )

 

Titre: O Senseï

Auteur: Edouard Cour

Editeur: Akiléos

Série: récit complet