Haunt

  Daniel Kilgore n'est pas vraiment entré dans les Ordres par envie, mais plutôt par dépit, celui d'avoir vu la femme qu'il aimait finir dans les bras de son frère Kurt parce que les siens n'ont pas su la retenir...

 

  Frères ennemis, la mort de Kurt va pourtant les réunir de manière surprenante: le fantôme de Kurt va hanter Daniel.

Ce dernier va d'ailleurs lui avouer son activité de super-agent secret et la guerre qu'il menait avec tant d'autres dans l'ombre pour défendre ce qu'il reste de dignité à leur pays...

 

  Daniel et Kurt reprennent la lutte contre le crime, mais pas sans armes.

Car en fusionnant, ils donnent naissance à une créature aux pouvoirs extraordinaires, mais pas illimités !

 

  Le scénariste du mythique Walking Dead qui s'associe au créateur du célèbre Spawn, au début, cela sent juste le coup commercial...

Mais finalement, rapidement, on est happé par un excellent comics comme on en avait pas eu depuis un moment !

 

  Haunt n'a pas les coté grand-guignolesques parfois fatiguant d'un Spawn, pas non plus de grandes leçons théologiques sur le Bien ou le Mal, le théâtre des combats n'a rien de manichéen.

Tout ici s'apprend dans la douleur, comme dans la vraie vie ! Les agents secrets n'ont rien de romantique et l'enjeu de leurs affrontements rien d'idyllique...

 Par ses thèmes abordés et certaines scènes, il convient de prévenir que Haunt s'adresse à un public averti ! Si le fiston réclame du super-héros, dirigez le plutôt vers Spiderman, sous peine d'en faire un traumatisé !

 

Chronique de Noël Esnault

 

Titre: Haunt

Auteurs: Robert Kirkman, Todd Mc Farlane & Greg Cappullo

Editeur: Delcourt

Série: 5 tomes parus