Deadman Wonderland

 

  C’est dans un Tokyo post-apocalyptique ayant subi un terrible tremblement de terre qu’une prison des plus spéciales accueillent des personnages qui le sont encore plus.

 

  Plus qu’une prison, Deadman Wonderland est une foire où les prisonniers condamnés à mort se donnent en spectacle devant les tokyoïtes lambdas pour gagner quelques jours de vies supplémentaires.

 

L’âge n’a aucune importance ici et après l’apparition d’un étrange « homme en rouge », le jeune Ganta est accusé de meurtre à tort et rentrer à son tour dans le cirque infernal de cette prison régit par des personnalités plus malsaines et machiavéliques que les détenus !

 

  Si vous avez le cœur fragile alors ne franchissez pas les portes –et surtout les pages- de Deadman Wonderland.

Après Eureka Seven, Jinsei Kataoka installe son histoire dans un contexte de profonde injustice dans une prison où la violence est plus que jamais de mise et perpétué aux yeux crédules des personnes libres.

Un huit clos haletant, qui heureusement, n’est pas dénoué d’humour !

 

 chronique de Delphine Loisel

 

Titre : Deadman Wonderland

Auteur : Jinsei Kataoka

Editeur : Kana

Série : en cours, 13 tomes parus