Terra Formars

De tous les maux qui frappent la Terre, la surpopulation est le pire ! Ce qui jadis était seulement la base d’œuvres de science-fiction est non seulement devenu une nécessité mais une réalité: Mars doit être colonisé !

 

 Afin de rendre vivable cette planète hostile, des scientifiques y développent une forme de végétation qui rendra Mars habitable.

Comme sur Terre, ces plantes ont besoin d'une autre forme de vie pour survivre, et une seule est assez forte pour ça: le cafard.

 

  2599: l'heure d'aller prendre possession de Mars est enfin venue !

Mais une espèce qui a en quelque sorte " colonisé " la planète rouge pour l'Homme est-elle disposée à céder la place ?

 

On avait pas lu un manga aussi déjanté depuis longtemps !!!

 

Passons sur le dessin qui est juste magnifique et penchons nous sur le cœur de l'intrigue: on a envoyé des cafards préparer le terrain pour que l'Homme vive sur Mars, les cafards ont muté, l'Homme doit l'en déloger, pour cela, il va muter aussi, mais sans sortir du répertoire " les insectes sont nos amis " ( comme disait Chantal Goya dans un sketch des " Inconnus " ).

 

  Normalement à cet instant précis, on est lucide que malgré une intrigue aux allures de tragédie, Terra Formars ne s'interdit en rien un humour décalé propre à ce qu'on appelle affectueusement au cinéma un " nanar " ! Mais là, c'est un nanar grande classe !

 

On aime, et on attend la suite !!!

 

Chronique de Noël Esnault

 

Titre: Terra Formars

Auteurs: Kenichi Tachibana & Yu Sasuga

Editeur: Kaze

Série: 12 tomes parus