Le Club des prédateurs

Londres, 1865.

 

Jamais le fossé entre riches et pauvres ne s'était autant creusé !

Tandis qu'on exécute sur la place publique les gamins des rues qui volent quelques misérables victuailles dans les poubelles, poussés par la faim, les notables assistent au spectacle en mangeant...

Triste paradoxe !

 

Alors que tout sépare leur monde, deux enfants vont se rencontrer. Liz est la future héritière d'une grande famille. Jack est ramoneur.

 

Ce qui va les réunir les hantera jusqu'à la fin de leur vie...

 

Si vous trouvez Charles Dickens ou Emile Zola un peu trop mélodramatique et que leur lecture vous plombe le moral pour des semaines, allez voir ailleurs !

Ici jamais la réalité d'une Angleterre ( du monde ? ) coupée en deux entre les très riches et les très pauvres n'a été aussi brutale.

La noblesse n'existe plus que dans le statut et point dans les actes.

Malheur à qui n'en fait pas parti !

Le Club des prédateurs est une horrible excellente histoire qu'on espère de tout notre coeur n'être née que de l'esprit de sa scénariste... Oh oui, on l'espère très très fort !!!

 

Chronique de Noël Esnault

 

Titre: le Club des prédateurs

Auteurs: Valérie Mangin & Steven Dupré

Editeur: Casterman

Série: 1 tome paru