Maggy Garrisson

Maggy n'est pas une héroïne.

Elle n'en a ni les dispositions ni la motivation.

Désabusée, cynique, futée et volontiers portée sur la magouille, elle roule sa bosse de chômeuse célibataire dans Londres depuis quelques années, sans exploits ni coups d'éclat.

 

L'aventure qu'on dit être au coin de la rue, elle laisse ça aux mauvais romanciers, ceux qui ont fait de la profession de détective privé un fantasme pour un grand public en manque d'évasion...

 

La preuve, elle vient de devenir assistante d'un détective privé et il n'y a absolument rien de palpitant là dedans !

Ce qui au fond n'est peut-être pas à déplorer...

Parfois, il vaut mieux qu'il ne se passe rien !

 

Oubliez les polars musclés et les intrigues torturées, ici on nage dans le réalisme le plus complet !

Est-ce un mal ? Non, bien au contraire !

Car du coup tout cela nous rend les mésaventures de nos personnages plausibles, accessibles.

On ne s'attache pas seulement aux protagonistes, on s'y identifie parfois, et on réalise qu'entre le Bien et le Mal, il n'y a finalement qu'une ligne bien mince à franchir que certains ne font pas pour autant avec plaisir !

 

Chronique de Noël Esnault

 

Titre: Maggy Garrisson

Auteurs: Lewis Trondheim & Stéphane Oiry

Éditeur: Dupuis

Série: 3 tomes parus