Nirvana

 Le futur... Tout sera plus sophistiqué dans le futur ! Même la drogue !

 

  La dernière en date s'appelle le Nirvana. Le trip absolu ! Elle n'agit pas que sur le cerveau mais carrément au niveau moléculaire ! Autant dire que les sensations qu'elle procure en font la substance la plus recherchée mais aussi la plus combattue du moment.

 

  Hurley Judd n'a pas toujours été flic. Avant d'intégrer la brigade des stup' et d'en devenir l'un des agents les plus redoutés, c'était un gars banal, sans histoires... Enfin, sans autres histoires que celles de la femme de sa vie, une dangereuse rose aux longues épines, devenue accro au Nirvana et depuis disparue dans la nature !

 

  Par vengeance plus que par idéalisme sans doute, Hurley depuis combat les méfaits de cette drogue, espérant sans doute en secret un jour y retrouver un embryon de piste sur ce qu'est devenue celle pour qui il était prêt à tout...

 

  Un détonnant mélange de Blade Runner et de Existenz dans cet album bien gratté et rythmé par le genre de scénario qu'on attendait pas d'après la couverture ! Dépeignant un futur pas si utopiste, avec un cynisme qui ne nous prive pas malgré l'intrigue très policière d'un certain humour, Nirvana s'offre même le luxe en plein récit de changer de genre: on nage en plein comics à super-héros sans que la transition n'altère la logique de l'histoire !

  Bref, une vraie réussite !

 

Chronique de Noël Esnault

 

Titre: Nirvana

Auteurs: Jean-Luc Istin & Arnaud Boudoiron

Editeur: Soleil

Série: histoire complète en deux tomes